Accueil » Analyse : La véritable identité du bébé à l’intérieur de Sam

Analyse : La véritable identité du bébé à l’intérieur de Sam

“Keep on Keeping on”

L’évidence est parfois l’ennemi du vrai, ainsi dans Death Stranding, bien des choses qui semblaient évidentes et acquises par tous se révèlent finalement bien plus subtiles qu’elles n’y paraissaient lorsque l’on remarque certains détails. Comme l’exprime explicitement le titre, nous allons aborder la question de l’identité du bébé visible à l’intérieur du corps de Sam dans chacune de nos excursions dans l’abysse. Si ce paragraphe débute par le fait qu’il faille se méfier des évidences, c’est parce qu’une idée toute faite de la communauté pourrait simplement rétorquer que le bébé au-dedans de Sam n’est autre que BB-28 (ce dernier étant un pont entre la vie et la mort, sa présence dans l’entre-deux que représente l’abysse pourrait-être justifié). Toutefois, le jeu est fourni en détails et en idées de mises en scènes subtiles qui vont remettre en question le simple raisonnement de cause à effet.

Le premier détail intéressant visant à questionner le postulat de base est situé à l’introduction du jeu lorsque nous précipitons notre héros à la mort sans avoir recueilli BB-28 au préalable. Comme nous pouvons le constater dans la vidéo ci-dessous, Sam débute l’aventure et donc, ses allers-retours dans l’abysse avec une poupée en mauvaise état à l’intérieur du corps. Ce qui est logique puisqu’il était déjà un rapatrié bien avant l’arrivée de BB-28 (et ne nécessitait donc pas sa présence).

Un autre fait tout aussi parlant mais pour lequel je ne dispose malheureusement pas de vidéo est la présence du bébé (en chair et en os cette fois-ci), dans le corps de Sam lorsque ce dernier périt après avoir pourtant rendu BB-28 à Deadman (durant l’épisode 6). Ce qui tend, comme précédemment, à démontrer que le bébé au-dedans de notre livreur ne peut pas être BB-28. Dès lors de grandes questions se posent, d’une part pourquoi le bébé à l’intérieur de celui-ci change-t-il plusieurs fois d’apparences et d’autre part, comment pouvons-nous déterminer son identité en prenant en cause la première question ?

Notre raisonnement doit débuter là où débute notre interrogation, à savoir sur la “poupée” puisqu’elle est “initialement” présente avant le bébé. Pour ce faire, nous devons mettre en lien deux scènes intéressantes du titre qui tendent à nous expliquer l’identité et le rôle de ces poupées, la première est une explication “littérale” tandis que la deuxième est beaucoup plus “symbolique”.

L’explication littérale : La connexion entre les poupées et la grève d’Amélie

Le minuteur est normalement réglé sur 31 minutes et 43 secondes, il est conseillé de regarder la cinématique dans son intégralité.

Cette cinématique forte en révélations nous apprend que Die-Hardman est invité à rejoindre la Grève d’Amélie par le biais d’une poupée neuve, ce qui signifie que la “poupée” est connectée à ladite Grève et qu’elle peut-être vue comme un laisser-passer (ou une passerelle). Dans la même cinématique, nous apprenons par la suite que les Homo Demens et Higgs disposent des mêmes poupées (la différence d’état, entre celle qui est neuve et celle qui est abîmé, ne semblant pas être prise en compte) et que cette dernière, en plus d’être un laissez-passer pour Die-Hardman, peut aussi servir de Brise-Brouillard comme un BB traditionnel.

Les deux affirmations selon lesquelles la poupée (neuve et abîmée) peut servir de Brise-Brouillard (comme un BB traditionnel) et de laissez-passer à la Grève d’Amélie sous-entend quelque chose d’assez particulier avec la phrase de Fragile “Vous, votre BB vous relie au monde des morts. Leurs poupons les relient à Amélie et à sa Grève”. Le deuxième scène va nous permettre de rentrer dans le cœur du sujet.

L’explication plus symbolique : La connexion entre la vie et la mort

Le minuteur est normalement réglé sur 2 heures 7 minutes et 52 secondes, il est conseillé de regarder la cinématique dans son intégralité.

Dans ce passage, nous pouvons constater que la “poupée” est insérée pour la première fois dans le corps de Sam lorsque ce dernier est ramené à la vie par Amélie. L’idée derrière tout ceci est qu’en ramenant à la vie Sam, Amélie va créer un lien (la “poupée”) entre sa “Grève” et le monde des vivants par le biais de celui-ci. Ce lien est ce qui lui permet de revenir d’entre les morts et, en même temps, ce qui précipite le Death Stranding (qui est déjà en cours mais qui subit une nette accélération suite à la renaissance de Sam qui solidifie le lien préexistant entre vie et mort). Outre le fait que cela explique pourquoi notre Porter a des DOOMS élevés (avec un “facteur d’extinction” qu’il hérite de sa “renaissance” sur la Grève d’Amélie, qui est une agent d’extinction), cela permet aussi d’ouvrir sur une autre réflexion, parce qu’en réalité, la poupée n’est autre que la “métaphore” de la première sauvegarde (qu’on “recharge” à l’intérieur de Sam après chaque mort). Elle naît au-dedans de lui, comme le lien entre vie et mort lui ayant permit de renaître et elle l’empêche d’en finir avec la vie. Elle est le “lien” qu’il garde avec sa première renaissance, celle qui l’empêche de briser le cycle et de “mourir” définitivement. La poupée ayant les attraits de notre personnage principal (yeux bleus et cicatrice en forme de croix au niveau du ventre), elle est, comme dit précédemment, une partie de lui-même (un souvenir). Samuel Porter Bridges étant lui-même un ancien BB, Amélie a dupliqué la poupée située à l’intérieur de lui en plusieurs exemplaires afin que son “lien” entre la Grève d’Amélie et le monde des vivants puisse servir aux Homo Demens et à Higgs comme des BB traditionnels. Les Homo Demens et Higgs ne sont bien évidemment jamais devenus des rapatriés parce que la poupée n’a jamais été insérée en eux (comme ce fut le cas pour Sam). L’image de la poupée représente tant la “poupée vaudou” (possédée par l’esprit, représentative du lien), que le “jeu” (ou la sauvegarde) auquel le joueur prend part dans cette aventure.

Dans ce cas, pourquoi la poupée se transforme-t-elle en un véritable bébé au début du jeu ?

C’est évidemment LA question qui se pose une fois qu’on est arrivé à cette conclusion. La réponse est assez simple : la poupée originelle et le bébé n’existent pas physiquement dans le corps de Sam. Il s’agit principalement de la projection d’un lien immatériel qui dépend de la perception de notre héros. C’est, à l’image de la Grève, qui peut changer de forme selon la psychologie, les souvenirs et les croyances de la personne qu’elle concerne. Lorsque bébé Sam s’est vu insérer la poupée, cette dernière était encore neuve :

Death Stranding
Sam 
Samuel Porter Bridges
Hideo Kojima
Kojima productions
PS4 
SONY
Exclusivité
Lou
Date de sortie
BB
BB28
Ludens 
Cliff
Mystère
Théorie
Analyse
Corde
Bâton
Connexion
Kobo Abe
Etat de la poupée à la renaissance de Sam

Puis Sam a décidé de “couper” tout lien avec son passé (symboliquement, il détruit la poupée) en abandonnant Bridges et sa mère Bridget :

Death Stranding
Sam 
Samuel Porter Bridges
Hideo Kojima
Kojima productions
PS4 
SONY
Exclusivité
Lou
Date de sortie
BB
BB28
Ludens 
Cliff
Mystère
Théorie
Analyse
Corde
Bâton
Connexion
Kobo Abe
Etat de la poupée avant la réception de BB-28 au début du jeu

Enfin, Sam a fait le choix (ou a plutôt était contraint) de revenir vers sa mère Bridget et ainsi de ne refaire plus qu’un avec son passé. Il a dû, malgré lui, se remémorer ses souffrances et redevenir un individu entier. Cela passe par le fait d’accepter BB-28 et donc d’accepter d’avoir de manière incessante des échos de son passé à cause de lui (sous forme de flashbacks avec Cliff puisqu’il agit comme une enceinte qui amplifie les émotions de notre héros et aussi psychologiquement, à cause de la perte de sa femme enceinte). L’introduction du jeu est ainsi la réunion entre le passé fracturé de notre livreur et son avenir (comment aller de l’avant ?). Ce n’est pas un hasard si Fragile (seul personnage avec lequel Sam va avoir un début de romance), ressemble étrangement à sa femme décédée, Lucy. La rencontre entre les deux livreurs intervient presque dans le même laps de temps où il reçoit BB-28 (comme une énième substitution ou un premier pas pour guérir). Dans cette phase transitoire, notre héros va pourtant devoir faire face au choc pour “continuer” et c’est ce qui va amener la première réconciliation avec son passé et fatalement, la transformation de la poupée en bébé.

La scène où Igor abandonne BB-28 aux pieds de Sam pour essayer de se suicider afin d’éviter la néantisation de la ville Relais-Centrale fait écho chez notre Porter au suicide de sa femme enceinte qui a détruit dans la néantisation qu’elle a causée, l’entièreté de la ville dans laquelle ils vivaient. C’est cette reconnexion avec son passé qui explique que la poupée se transforme dans la scène suivante en un véritable bébé. Mais rentrons dans les détails et pour cela revisionnons la scène qui fut le tout premier trailer du jeu en 2016.

Une connexion symbolique entre plusieurs timelines

Le minuteur est normalement réglé sur 41 minutes et 43 secondes, il est conseillé de regarder la cinématique dans son intégralité.

La première lecture de cette scène (celle que Sam et le joueur comprennent sur le “moment”) est que notre héros revit la perte de son enfant sur la Grève parce qu’il a été exposé, comme dit précédemment, à une scène similaire à celle de son traumatisme (tentative de suicide d’Igor et de sa femme, et seul survivant d’une néantisation ayant détruit l’intégralité d’une ville). Toutefois, cette scène comprend un autre “sens” dissimulé faisant corps avec le propos sur la poupée au-dedans de Sam. Il est tout de même bon de signifier avant toute chose qu’étant donné que dans l’univers de Death Stranding, la Grève est un lieu qui confond les timelines et qui dépend principalement de l’esprit de son hôte, notre héros dispose ici de la menotte de Bridges et du Q-pid (choses incohérentes à cette avancée de l’histoire).

L’idée principale, dans le deuxième sens de lecture est que le “traumatisme” qu’il va revivre sur cette Grève avec la perte de son enfant est aussi un “flashback” de sa propre naissance. Le bébé que Sam prend dans ses bras dans cette scène n’est autre que la “première sauvegarde” (il s’agit de la transformation en bébé de la poupée). Il est important de “réexpliquer” cette scène en la comparant à deux autres passages du jeu au sein desquels les mêmes événements se répètent dans d’autres timelines.

Puisqu’en réalité notre rapatrié revit exactement la même scène un peu plus tard dans le jeu :

Un cauchemar sur la Grève qui mélange lui aussi différentes timelines.

Dans ce cauchemar, nous pouvons remarquer que comme le montrait implicitement la précédente scène au début du jeu, Sam et le bébé sont tous deux liés par un cordon noir (ayant pour racine chez nos deux compères le “nombril”). Ce qui signifie que l’attache (au sens du “lien”) qu’il peut avoir avec ce bébé est par-delà la mort (liés sans nécessairement appartenir au même monde ou à la même réalité). Il demeure donc un “lien” impossible à briser pour le Porter, ce qui tombe sous le sens lorsque le bébé prend la forme d’une poupée quelques secondes plus tard. La poupée, originellement insérée en lui, étant la première sauvegarde, elle est le souvenir de la “renaissance” conférée à ce dernier par Amélie. Ce qui explique pourquoi dans cette même cinématique, Sam aperçoit Amélie lui tendre les bras pour récupérer la “poupée”. Il tient entre ses mains l’objet représentant sa première “mort” et donc, fatalement, lui-même au statut de nourrisson. Ce qui montre, le “mix” entre deux timelines différentes :

Death Stranding
Sam 
Samuel Porter Bridges
Hideo Kojima
Kojima productions
PS4 
SONY
Exclusivité
Lou
Date de sortie
BB
BB28
Ludens 
Cliff
Mystère
Théorie
Analyse
Corde
Bâton
Connexion
Kobo Abe
Amélie veut récupérer la poupée des mains de Sam car de sa perspective, il s’agit de Sam bébé.

L’intervention de Higgs n’est là que pour permettre à Sam de se réveiller en sursaut et de se remettre immédiatement sur les traces d’Amélie (qui manipule notre livreur et Higgs depuis le début). La deuxième scène qui nous intéresse est la deuxième “véritable” mort du héros dans Death Stranding :

Le minuteur est normalement réglé sur 37 minutes et 05 secondes, il est conseillé de regarder la cinématique dans son intégralité.

Il est question de “véritable mort” puisque Sam ne meurt que deux fois : La première fois lorsqu’il est encore un BB et qu’Amélie le ressuscite, la deuxième fois lorsqu’il est expulsé de la Grève de l’agent d’extinction en toute fin d’aventure et que son ha et son ka (ou autrement dit, son corps et son âme) sont séparés. Cela transparaît dans ces deux scènes par le biais de la couleur “bleu” (qui d’après les données de Heartman est la couleur représentative de la mort). Il y’a d’ailleurs cette notion de “retour”, qui transparaît dans le message de la photo (qui se voit ajouter un “again”) et dans l’apparence du bébé au-dedans de Sam lorsque celui-ci est entraîné dans l’abysse par Deadman. Puisqu’en mourant une deuxième fois, le bébé à l’intérieur de lui va lui renvoyer l’image de sa première mort (à savoir Sam en bébé bleu) et non plus l’image de sa renaissance (Sam en simple bébé). A l’image de la Grève, tout est connecté aux souvenirs enfouis en notre héros.

Death Stranding
Sam 
Samuel Porter Bridges
Hideo Kojima
Kojima productions
PS4 
SONY
Exclusivité
Lou
Date de sortie
BB
BB28
Ludens 
Cliff
Mystère
Théorie
Analyse
Corde
Bâton
Connexion
Kobo Abe
“Be stranded with love again”
Death Stranding
Sam 
Samuel Porter Bridges
Hideo Kojima
Kojima productions
PS4 
SONY
Exclusivité
Lou
Date de sortie
BB
BB28
Ludens 
Cliff
Mystère
Théorie
Analyse
Corde
Bâton
Connexion
Kobo Abe
A gauche la première mort de Sam, à droite le bébé à l’intérieur de Sam lorsqu’il revient de sa deuxième mort.

Dans la scène de la deuxième mort (postée ci-dessus), Sam retourne sur sa propre Grève, qui je le rappelle, est un lieu sans véritable espace ni temps. Sur cette Grève, nous pouvons constater que la poupée (qui n’est autre que le bébé avec une perception différente) est à l’extérieur du corps de notre héros et a retrouvé son état d’origine. Le fait qu’elle soit à l’extérieur est cohérent, puisque Sam est mort une deuxième fois (chose qui paraissait de prime abord impossible à cause de son statut de rapatrié) et qu’ainsi, elle n’a plus de rôle à jouer (le ha et le ka étant séparés, la poupée ne peut pas le “ramener” des abysses). Par contre, le fait que la poupée soit comme neuve peut s’expliquer de deux manières différentes (toutes deux valables) : la première est de dire que comme celle-ci est apparue pour la première fois sur la Grève, elle est fondamentalement liée à son image d’origine lorsqu’elle est là-bas (comme un objet qu’il est impossible d’abîmer avec le temps, dans un lieu qui base toute son essence sur la psychologie, les croyances et les souvenirs), la deuxième est de dire qu’elle représente l’intériorité de Sam et qu’en ce sens, elle montre la différence d’état d’esprit entre le livreur solitaire du début et le héros de la fin (ce qui n’est pas sans rappeler son discours devant les membres de Bridges avant de rejoindre la Grève d’Amélie “Je vivais dans le mensonge, obsédé par de vieux regrets. J’étais brisé”).

La poupée représentant Sam partage les mêmes caractéristiques que ce dernier, à savoir des yeux bleus et une cicatrice en forme de croix au niveau du ventre, mais qu’en est-il de l’enfant qui remplace la poupée, puisque ce dernier n’a pas les yeux bleus comme notre héros mais les yeux marrons. Cela s’explique de par le fait que comme précisé auparavant, ce bébé représente Sam lors de sa première mort. Or, à ce moment-ci de l’histoire, bébé Samuel Bridges avait les yeux marrons :

Death Stranding
Sam 
Samuel Porter Bridges
Hideo Kojima
Kojima productions
PS4 
SONY
Exclusivité
Lou
Date de sortie
BB
BB28
Ludens 
Cliff
Mystère
Théorie
Analyse
Corde
Bâton
Connexion
Kobo Abe
A gauche Sam à sa naissance, à droite bébé Sam l’intérieur de lui adulte.

Le changement de couleur des ses yeux entre sa naissance et son âge adulte est due au fait que les iris d’un bébé développent leurs couleurs qu’à partir de 9 mois. Pour plus de renseignement je vous renvoie sur un site plus spécialisé dans le domaine : https://www.idkids.fr/bebe/eveil-et-developpement-de-bebe/la-croissance-de-bebe-mois-par-mois/comment-va-evoluer-la-couleur-des-yeux-de-bebe

Maintenant si nous mettons en lien cette scène avec la toute première (qui fut le premier trailer de Death Stranding en 2016), cela nous offre ceci :

Death Stranding
Sam 
Samuel Porter Bridges
Hideo Kojima
Kojima productions
PS4 
SONY
Exclusivité
Lou
Date de sortie
BB
BB28
Ludens 
Cliff
Mystère
Théorie
Analyse
Corde
Bâton
Connexion
Kobo Abe
Sam se réveille près de l’enfant, se met au-dessus de lui
Death Stranding
Sam 
Samuel Porter Bridges
Hideo Kojima
Kojima productions
PS4 
SONY
Exclusivité
Lou
Date de sortie
BB
BB28
Ludens 
Cliff
Mystère
Théorie
Analyse
Corde
Bâton
Connexion
Kobo Abe
Le prend dans ses bras, puis le remet à la mer

Les plans de caméra, la position de Sam ainsi que ses actions, ne sont pas sans rappeler la première scène. Dans la toute première scène, celui-ci se réveille avec la poupée redevenu bébé Sam près de lui, il serre l’enfant (représentant son passé) avant de le voir disparaître sous la forme d’échoué pour rejoindre la mer. La reconquête du bébé vers l’océan est interrompue dans la première scène par l’arrivée des 5 figures, dont on soupçonne la figure centrale d’avoir récupéré le bébé dans ses bras (l’empêchant ainsi de rejoindre véritablement l’océan). Puisqu’il existe un faux raccord (dans le trailer de 2016 et le jeu final) dans lequel les “poissons” situés sur le chemin du bébé disparaissent après l’apparition des 5 figures (avec la figure centrale tenant un bébé).

Death Stranding
Sam 
Samuel Porter Bridges
Hideo Kojima
Kojima productions
PS4 
SONY
Exclusivité
Lou
Date de sortie
BB
BB28
Ludens 
Cliff
Mystère
Théorie
Analyse
Corde
Bâton
Connexion
Kobo Abe
Présence de poissons sur le chemin des empreintes de mains du bébé (qui tente de regagner la mer)
Death Stranding
Sam 
Samuel Porter Bridges
Hideo Kojima
Kojima productions
PS4 
SONY
Exclusivité
Lou
Date de sortie
BB
BB28
Ludens 
Cliff
Mystère
Théorie
Analyse
Corde
Bâton
Connexion
Kobo Abe
Absence totale de poisson sur le chemin
Death Stranding
Sam 
Samuel Porter Bridges
Hideo Kojima
Kojima productions
PS4 
SONY
Exclusivité
Lou
Date de sortie
BB
BB28
Ludens 
Cliff
Mystère
Théorie
Analyse
Corde
Bâton
Connexion
Kobo Abe
Figure centrale tenant un bébé

La toute première scène étant un “flashback” de la naissance de Sam (pour marquer sa reconnexion avec son passé), il est normal que le bébé se redirige vers l’océan puisque après avoir ressuscité le personnage principal, Amélie a du le plonger dans l’océan pour qu’il puisse rejoindre les abysses. La transformation en échoué vient simplement du fait qu’il s’agit de deux timelines différentes (ou deux mondes différents comme pour les échoués classiques). La poix des échoués pour justifier l’écart entre deux timelines (ou deux mondes) est aussi visible lorsqu’on tente de charger une partie dans l’abysse à partir du corps d’un autre joueur, ce qui est visible dans cette vidéo :

Le minuteur est normalement réglé sur 1 minute et 45 secondes

On remarquera qu’il faut littéralement rentrer dans le bébé pour charger sa partie (d’où la métaphore sur la sauvegarde). Ce qui arrive aussi lorsqu’on accède au premier flashback de Cliff. Il faut rentrer en ce bébé, pour accéder au passé de Sam :

Le minuteur est normalement réglé sur 45 minutes et 51 secondes

L’avènement d’une Transcendance

Dernier mystère : pourquoi bébé Sam est récupéré par la figure centrale dans la scène qui fut le premier trailer du jeu ? Après tout, c’est censé être un flashback dans lequel bébé Sam regagne le monde des vivants en traversant les abysses, non ? Eh bien, disons que j’expliquerai tout ceci plus en détails dans une deuxième analyse mais que pour faire au plus simple (afin de ne laisser personne dans le doute ou avec un manque), lorsque Sam Bridges renaît grâce à Amélie, il se “transcende” et devient le fils d’une agent d’extinction (d’où le fait qu’il hérite du “facteur d’extinction”). Cette transcendance est symboliquement marquée par son avènement dans le ciel (sens contraire au fait qu’on “le plonge” dans l’océan) dans lequel il rejoint l’image des 5 précédentes extinctions, incarnées en 5 agents d’extinctions. Bien évidemment, il n’est pas question que de cela, nous pourrions discuter du cas du Luden ou de celui des figures représentants les amis de Sam (Lockne, Die-Hardman, Deadman, Heartman, Fragile et BB-28) mais cela viendra dans une prochaine analyse.

Conclusion et remerciements

Si nous faisons un petit récapitulatif, Sam s’est vu insérer la poupée dans le corps par Amélie lorsqu’elle l’a fait renaître sur sa Grève. Cette poupée est le lien entre le monde des vivants et la Grève d’Amélie qui permet au héros du jeu de revenir constamment de l’abysse. Amélie a dupliqué la poupée pour en offrir une à Higgs et aux Homo Demens en tant que BB de substitution. Lorsque notre livreur de légende a reçu BB-28, ce dernier a amplifié ses émotions, ce qui a remplacé l’image de la poupée par l’image de Sam lui-même à sa naissance (la poupée devenant un véritable bébé). Ce bébé/cette poupée, étant étroitement connectée à la psyché du personnage principal, change d’apparence selon les circonstances (bébé bleu par exemple). Le bébé/la poupée est à la fois une métaphore de la sauvegarde (qui abrite les souvenirs de Sam, nous permet de charger une ancienne sauvegarde et permet à celui-ci d’être un rapatrié et de ne pas subir le “game over”) et une représentation de son intériorité (bébé Sam en son intérieur adulte, fortement liés à sa psychologie).

Je souhaiterais remercier :

Camron King (lien de la chaîne) https://www.youtube.com/channel/UC8AqnRzengRqx3Ks1BmEtWA pour l’upload salvateur de cette séquence très difficilement trouvable sur le net.

At0mium (qui dispose de deux chaînes youtube) https://www.youtube.com/channel/UCRhflCjjz84W6uiHQQK_flw et https://www.youtube.com/user/At0miumVOD/videos pour ses fabuleux let’s play que je suis depuis un certains temps et qui m’ont permis de retrouver certaines cinématiques plus aisément.

ILLUMINAT3D (lien de la chaîne) https://www.youtube.com/channel/UCt_utRIZlWVY4nTNOI-ehrA/videos pour la même raison que Camron King, d’autant plus que je ne me souvenais plus exactement de l’épisode dans lequel cette scène se produisait.

Jekavac TV (lien de la chaîne) https://www.youtube.com/channel/UCxo05XeufW4NdK1qsBuECJg puisqu’il m’a lui-même permis peu de temps après la sortie du jeu de découvrir cette mécanique (recharger une partie directement depuis l’abysse).

3 réflexions sur “Analyse : La véritable identité du bébé à l’intérieur de Sam”

  1. Ping : Analyse : La véritable identité des cinq figures dans le ciel - French Stranding

  2. Super article 😉

    Comme je te l’aurai sûrement dis sur Discord après ma lecture et le visionnage des passages, un grand Merci à toi pour avoir quelque part ravivé à nouveau la flamme en moi sur la profondeur indéniable du jeu^^. Quand on creuse, on y trouve de très belles choses quand bien même le gameplay pur à la longue peut “rebuter” dirons-nous, et il est clair que malgré le fait d’avoir le derrière entre deux chaises par rapport à mon appréciation de l’oeuvre, le fond de tout cela lui, m’accroche véritablement. Bizz.

    1. Je te remercie !

      Cela fait plaisir, après Death Stranding demeure riche et intéressant sous bien des aspects. J’aurais tendance à dire que c’est la vision d’ensemble qui me dérange. Mais les éléments pris séparément les uns des autres, regorge de qualités.
      Je comprend, on est tous un peu bipolaire avec ce jeu ^^

      A la prochaine !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :