Death Stranding 2 : Une épopée “sombre” dans les bottes d’Heartman ? (comprend des spoils mineurs)

Ce n’est un mystère pour personne, si j’affirme que Kojima Productions oeuvre d’ores et déjà sur un potentiel nouveau jeu voire même sur l’éventualité d’une suite à Death Stranding. En effet, dernièrement, des indices savamment dispersés par Hideo Kojima laissent transparaître différentes pistes concernant l’avenir.

L’une d’entre elles, particulièrement “intéressante”, va être l’objet de notre analyse ici. Mais commençons par récapituler les faits.

Hideo Kojima officiellement à l’oeuvre sur un nouveau projet.

L’officialisation de l’après Death Stranding s’est réalisée par le biais d’un tweet anodin posté par Hideo Kojima le 7 septembre 2019 (soit 1 mois avant la sortie du nouveau bébé de Kojima Productions qui était prévue pour le 8 novembre 2019).

Ce qui est intéressant dans ce tweet est la “présence” du crabe (emoji propre au développement de Death Stranding) qui pourrait d’ores et déjà lier le “nouveau” projet du studio à Death Stranding et donc être une éventuelle suite. Après tout ceci, de nombreuses choses se sont précitées.

Nous avons eu dans un premier temps une interview réalisée par la chaîne youtube allemande “Rocket Beans Gaming” le 26 octobre 2019 à l’occasion de la présence d’Hideo Kojima en Allemagne pour le festival du film de Cologne.

Dans cette interview de 39 minutes, le youtubeur a posé “la” question fatidique au développeur nippon, à savoir s’il réitérera à l’avenir la production d’un survival horror (son premier projet “Silent Hills” ayant été annulé suite au conflit l’opposant à Konami sur le développement de MGS V).

A cela, Hideo Kojima a répondu qu’effectivement, il souhaitait toujours produire un jeu d’horreur, mais qu’il attendait le “bon” moment pour mener à bien ses idées (sachant qu’il déclare aussi être “craintif” à l’idée qu’un jeu vidéo trop “effrayant” puisse rebuter).

La vidéo commence automatiquement à la question des “Survival Horror”.

Dans un deuxième temps, aux “BAFTA” ( “British Academy of Film and Television Arts”) du 1er novembre 2019 à Los Angeles, Hideo, en compagnie du réalisateur Nicolas Winding Refn (personnage d’Heartman dans Death Stranding), a déclaré qu’en tant que “créatif”, il était constamment “tourné vers l’avenir” et qu’en ce sens, il réfléchissait sans arrêt à ses projets futurs dans son travail et sa vie privée.

Il décrit cette envie comme un “automatisme motivant” dans la vie courante, puisqu’il se sent encore apte physiquement à venir à bout de ses projets.

Plus tard, durant la même cérémonie, le directeur de Kojima Productions a évoqué plus amplement sa prochaine “oeuvre” en parlant d’un mix entre “jeu vidéo” et “film” qui tirerait profit des nouveaux services de streaming. Kojima a hésité à divulguer une partie de son idée, avant que Nicolas Winding Refn ne l’interrompt en criant “Nous voulons Heartman”, ce à quoi Hideo a répondu mystérieusement “Il fera une apparition”.

Source : https://www.gamesradar.com/hideo-kojima-next-game/

La vidéo commence automatiquement “quelques” secondes avant que Nicolas Weeding Refn “coupe” volontairement la parole à Kojima.

Dans un troisième temps, le site “jeuxvideo.com” a eu l’occasion d’interviewer Hideo Kojima le 9 novembre 2019 dans le cadre du “World Strand Tour” (tournée de Kojima organisée par Sony, pour qu’il puisse faire la rencontre de ses fans pour la sortie de Death Stranding).

Lors de l’interview, le développeur a déclaré qu’il prévoyait de réaliser quelque chose de vraiment “gros” pour son prochain projet et que cela serait comparable à ce qui a été fait sur son ancienne saga vidéo-ludique nommée “Metal Gear”, pour finalement conclure ladite interview par le fait qu’une suite sera nécessaire à Death Stranding si le premier opus est bien reçu par les joueurs et la presse.

Source : http://www.jeuxvideo.com/news/1140403/hideo-kojima-une-suite-sera-necessaire-si-les-gens-apprecient-death-stranding.htm

Dans un quatrième temps, deux tweets révélateurs sont apparus le 21 et le 29 novembre 2019 sur son compte Twitter :

Plusieurs choses importantes sont à spécifier à partir de ces deux tweets. Nous savons d’après les dires de Kojima après l’annulation de “Silent Hills” qu’il considère avoir “très facilement peur” et qu’en ce sens, il ne souhaitait plus “réaliser” de jeu d’horreur car il faisait des cauchemars durant le développement de Silent Hills et de P.T. (“playable teaser”, teaser jouable de Silent Hills dévoilé en 2014).

Ces déclarations qui datent très exactement du 8 février 2017 entrent quelque peu en contradiction avec ses déclarations récentes (Kojima semble s’être ravisé face à l’attente des joueurs).

Dans le premier tweet, Hideo Kojima précise que la dernière fois qu’il a essayait de regarder le thriller horrifique “The Eyes” des réalisateurs Oxide et Danny Pang, était durant le développement de P.T. (aux alentours de 2013) et qu’il n’avait pas réussi à l’époque à le regarder dans son entièreté. Le but de tout ceci était, selon lui, de “raviver” son côté sombre (” in order to awaken my horror soul”).

Dans son deuxième tweet il précise qu’entre visionner le nouveau “The Irishman” du célèbre réalisateur Martin Scorsese (dont l’ancien film “Taxi Driver” est un des longs métrages préférés du japonais, juste derrière “2001 : l’Odyssée de l’Espace” de Stanley Kubrick) et poursuivre le visionnage du film d’horreur “The Eyes”, il avait choisi la deuxième option.

Malgré sa “grande peur” (qu’il ne nie pas dans son tweet), Hideo Kojima semble vraiment vouloir voir le bout de ce film (ce qui peut démontrer derrière son “courage” une intention bien plus grande que celle de simplement se divertir).

Source des déclarations de Hideo Kojima en 2017 sur les Survival Horror : https://www.gamereactor.fr/hideo-kojima-jai-facilement-peur/

“Repartir de zéro ?”

Dans un cinquième temps, Kojima a précisé dans une interview accordée au site américain “Vulture” le 27 novembre 2019 que s’il réalisait une suite à Death Stranding, il devrait repartir de zéro. Ce qui signifie entre autres, qu’il ne ferait pas de “suite” directe à l’aventure du protagoniste du premier opus, à savoir “Sam Porter Bridges”, même s’il a précisé qu’il souhaitait continuer à travailler avec Norman Reedus pour ses prochains projets (acteur jouant le personnage principal).

Source : https://www.vulture.com/2019/11/hideo-kojima-death-stranding.html

Dans un sixième et dernier temps, Nicolas Weeding Refn a tweeté cette image le samedi 7 décembre 2019 :

Ce qui n’est pas sans rappeler les déclarations de Nicolas Winding Refn et d’Hideo Kojima aux Bafta (“Nous voulons Heartman” et “Il fera une apparition”)…Passons donc à la “théorie”.

Heartman, protagoniste de Death Stranding 2 ?

Dans Death Stranding, le personnage d’Heartman déclare que “chaque” Grève tire ses caractéristiques des croyances, du passif et de la psychologie de l’individu auquel elle appartient. Il déclare que chacune d’entre elles, est un monde bien à part et que l’ensemble peut-être considéré comme un “multivers”.

Message de P.T. qui décrivait déjà un “voyage” entre les dimensions

Sachant qu’Heartman est un “explorateur” des Grèves (puisqu’il cherche désespérément à retrouver sa famille décédée dans le court laps de temps qui lui est accordé), Death Stranding “2” pourrait être un jeu à forte tendance horrifique dans lequel nous incarnons “Heartman” qui visite de manière continuelle l’au-delà de chaque personne morte. Cet au-delà ou plutôt ces Grèves, pourrait avoir un concept similaire à celui du regretté Silent Hills, à savoir nous faire visiter l’enfer personnel de chacun (la ville de Silent Hill devenant tout simplement la “plage”, puisque l’aspect psychologique des deux concepts demeure très fortement semblable).

Tout ceci expliquerait pourquoi Kojima déclare qu’il devrait repartir de zéro dans l’éventualité d’une suite. Il ré-exploiterait ainsi l’univers de Death Stranding mais la trame principale serait complètement déconnectée de l’histoire du premier opus (puisque la rencontre entre Heartman et Sam Porter Bridges s’opère trop “tardivement”).

Tout en sachant que le personnage d-Heartman est celui qui renseigne au mieux le joueur sur le fonctionnement de l’univers du jeu (par le biais des cinématiques, mais aussi et surtout, par le biais des documents à lire), l’exploiter davantage permettrait à Hideo Kojima de consolider son univers et de pousser la compréhension de ce dernier plus “loin” (par le gameplay et les cinématiques).

D’ailleurs si Kojima évoque la possibilité d’un mix entre film et jeu-vidéo pour son prochain projet, une suite avec le personnage d’Heartman, l’interruption de Winding Refn lors des BAFTA (pour éviter que le développeur nippon n’en révèle trop et nous dévoile un indice de trop dans le même temps) et son tweet “Heartman will return” n’ont rien d’innocent… Il y’a très fort à parier qu’Hideo Kojima et Nicolas Winding Refn vont collaborer sur Death Stranding 2 (comme le japonais avait initialement prévu de le faire avec Guillermo Del Toro pour Silent Hills) et que Refn prépare secrètement la dimension “film” du projet …

C’est une affaire à suivre de très près… Dans tous les cas, Kojima Productions est actuellement en train de recruter !

2 réflexions sur “Death Stranding 2 : Une épopée “sombre” dans les bottes d’Heartman ? (comprend des spoils mineurs)”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :